Nous Sommes tous différents, certaines différences sont facilement visibles telles que la taille, la corpulence, le teint etc. D’autres différences ne sont pas perceptibles comme les peurs, les repas préférés, les habilités etc. Nous sommes tous des êtres humains mais nos cerveaux ne fonctionnent pas de la même manière.

Le cerveau de l’être humain contrôle sa manière d’apprendre, de comprendre, de voir son environnement et de communiquer avec son entourage. Lorsqu’il n’est pas connecté suivant la norme, nos sens sont affectés et notre manière de percevoir et réagir au monde qui nous entoure ainsi que nos interactions sociales sont inhabituelles. Ceci est le cas des personnes autistes.L’autisme, ou trouble du spectre autistique (TSA), est un trouble neurodéveloppemental qui se manifeste avant l’âge de 3ans, il fait référence à un large éventail de conditions caractérisées par des défis liés aux compétences sociales, aux comportements répétitifs, à la parole et à la communication non verbale. Nous savons qu’il n’y a pas un seul type d’autisme mais de nombreux sous-types et parce que l’autisme est un trouble d’un spectre, chaque personne autiste a un ensemble distinct de forces et de défis.

02 avril est la journée mondiale de la sensibilisation à l’autisme. La prévalence de l’autisme concerne l’ensemble de la population mondiale y compris l’Afrique et donc le Cameroun. Elle varie d’une personne sur 36 aux Etats unis, a une personne sur 100 dans le monde.Les symptômes sont nombreux et la personne doit pouvoir rassembler plusieurs de ces symptômes pour parler d’autisme.Les symptômes de l’autisme sont les suivant (ceci est une liste non exhaustive) L’enfant ne regarde pas dans les yeux, ou son regard est fuyant.Il ne babille pas ou alors très peuIl ne réagit pas à l’appel de son nomIl a un retard de la paroleIl ne pointe pas quand il veut quelque chose mais va plutôt prendre votre bras pour indiquer un besoinIl peut être hyper actifIl ne donne l’impression de ne pas s’intéresser aux gens ni aux autres enfantsIl peut avoir des difficultés motrices Il marche sur la pointe des piedsIl fait des mouvements répétitifs avec ses mainsIl peut faire des crises violentes face à un léger changement de sa routineIl a du mal à contrôler ses émotionsIl donne l’impression de ne pas ressentir la douleurIl joue de façon inhabituelleIl ne comprend pas les simples consignesIl se protège les oreilles lorsqu’il y a du bruit Il donne l’impression d’un manque d’empathie Il répète tous ce qu’il entend sans en comprendre le sens.

Les personnes autistes peuvent développer des problèmes médicaux tels que des troubles gastro-intestinaux (GI), les crises d’épilepsie, des convulsions ou des troubles du sommeil, ainsi que des problèmes de santé mentale tels que l’anxiété, la dépression et des problèmes d’attention.Si vous avez l’impression que vous connaissez une personne autiste ou que vous avez un enfant autiste, il est très important qu’il se fasse consulter par un professionnel de la santé mentale ou un pédiatre pour les enfants.L’autisme n’est pas une maladie et un donc il n’existe pas de traitement. Pour le moment il n’y a pas encore de réelle cause de l’autisme. Une chose est certaine <ce n’est pas la faute des parents> et ce n’est pas non plus la conséquence d’une action posée par les parents. Les parents ou proches de personnes autistes ont besoin de beaucoup de soutien et de compréhension au quotidien.

Le cerveau de la personne autiste fonctionne de manière différente et tous les autistes n’ont pas la déficience intellectuelle. Lorsqu’ils sont suivis, ils peuvent développer des habilites dans les domaines des mathématiques, de l’art (peinture ou dessins) de l’informatique etc.Le diagnostic précoce est d’une importance capitale. Lorsqu’un enfant autiste est pris en charge tôt, il a de meilleures chances de grandir et vivre de manière autonome comparé à celui qui n’en n’aura pas bénéficié. Le diagnostic n’est pas une fatalité, les parents ou proches de personnes autistes doivent s’armer de courage pour affronter cette épreuve qui n’est pas toujours facile. La réelle difficulté des personnes autistes se retrouve dans le regard des autres. Il est donc important de sensibiliser le plus de personnes possible sur cette différence et sensibiliser tous les jours.

Malheureusement les personnes autistes ne le sont pas seulement en avril mais tous les jours, et toute l’année, et toute leurs vies. Aider ces personnes et leurs familles au lieu de les montrer du doigt ou les calomnier. Jean Paul Sartre a écrit “L’enfer, c’est les autres”. Ne soyons pas l’enfer pour nos voisins, pour des membres de notre famille ou de notre communauté. Ensemble nous pouvons aider ces personnes et leurs familles à vivre une vie normale, s’insérer dans la communauté et espérer à un avenir meilleur loin du désespoir et de l’isolement.Sensibilisons le 02 avril et tous les jours de l’année.

Dominique Ngouchamo Lekina Promotrice de la plateformeAfricain et Autiste

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.