SOLIDARITE: Célébration de l’édition 2020 de la Journée de l’Enfant Africain (JEA)

Retour sur le message de l’Honorable Madame le Maire de la Commune de Foumban, Patricia TOMAINO NDAM NJOYA par ailleurs coordinatrice de la Fondation VIVI Par l’Amour et Pour l’Amour des Enfants, qui a délivré un message dans lequel elle appelle à une introspection et à un engagement sérieux pour faire face aux nombreux défis auxquels sont confrontés les enfants à travers le Cameroun continent.

La Présidence Nationale
MESSAGE A L’OCCASION DE LA JOURNÉE DE L’ENFANT
AFRICAIN, JEA 2020,
30ÈME EDITION EN CONTEXTE DE CRISE SANITAIRE MONDIALE : QUELS
IMPACTS ?QUELLES OPPORTUNITÉS ?
De tout temps, l’UDC, a prôné la protection de la famille, cellule de base
de la société par l’État, en vue du respect des droits du couple, chacun en
ce qui le concerne, et, par conséquent, l’encadrement et la responsabilité
parentale.
Par l’Amour et Pour l’Amour des Enfants, est, la devise de la Fondation
VIVI, crée depuis l’an 2000 par le Dr Adamou NDAM NJOYA :

  • une petite bibliothèque avec des livres pour enfants ou des
    documents qui sont à consulter sur place.
  • un espace pour le goûter
  • Une chambre pour le repos des plus petits
  • une aire extérieure de jeux avec des équipements de sport divers.
    Le Centre accueille les enfants et organise pour eux, différents types de
    programmes :
    • L’initiation à l’hygiène corporelle, environnementale, la
    morale, l’éducation civique
    • L’enseignement des valeurs culturelles et traditionnelles à
    travers la lecture, les contes, les jeux, lors des séances animées
    par des conteurs, des assistants sociaux ou des enseignants
    • L’initiation au ménage, à la cuisine et à la broderie
    • Les sorties ou excursions éducatives
    • Suivi parental : il s’agira pour les parents de bénéficier d’une
    assistance qui aidera aux déblocages souvent observés chez
    les enfants devant (et ceci pour plusieurs raisons) leurs
    incapacités à dialoguer avec les parents.
    Et que dire de l’Arbre de Noël des Enfants de la Fondation VIVI, tous les
    21 décembre, rendez-vous à ne pas manquer, lors duquel, les enfants
    offrent un show talentueux aux parents et à la Communauté,
    redécouvrant médusés les exploits de leur progéniture ?
    C’est devenu pour nous une tradition, de célébrer les JEA, 16 Juin, dans le
    cadre de la Fondation VIVI, en partenariat avec d’autres Institutions de
    promotion et de valorisation d’une jeunesse éthique responsable, formée,
    avec la pleine adhésion des parents conscients du fait que l’éducation est
    le meilleur des investissements.
    Cette année, avec le contexte de crise sanitaire, les enfants de la Fondation
    VIVI ne se retrouveront pas en train de courir dans tous les sens dans la
    cour ; nous partageons ces réflexions en vue des actions à toujours mener
    en redoublant d’intensité pour le plein épanouissement de nos enfants.
    En rappel, la JEA est célébrée chaque 16 juin depuis 1999 par
    l’Organisation de l’Unité Africaine -OUA- à la suite du massacre des
    centaines d’enfants lors d’une marche pour leurs droits à Soweto en
    Afrique du Sud, par le pouvoir de l’Apartheid, un 16 juin .
    Il est question d’aimer les enfants, de veiller sur eux, ce, à travers une
    bonne éducation, ce d’autant plus qu’ils sont appelés à prendre la relève.
    DES DÉFIS : Quelques-uns des plus récurrents : augmentation du
    nombre d’enfants de la rue ; enfants déplacés du faits des conflits armés ;
    traite d’enfants ; travail ou exploitation économique des enfants ; mariage
    des enfants ; précarité socio-économique des parents…etc.
    DES VOIES DE SOLUTION : Encadrement juridique de la famille par
    l’État : adoption des lois protégeant la Famille, à l’instar d’un Code de la
    Famille ; ratification et internalisation des instruments juridiques
    internationaux éliminant les discriminations envers les filles et les
    femmes ; et de protection des droits de l’enfant…etc. Accent mis sur
    l’éducation culturelle, artistique, éthique des jeunes pour leur ouverture
    au monde, et la culture de notre Commune Humanité ; développement
    des mécanismes de dialogue intergénérationnel ; éviter les déperditions
    par une adéquation formation-emploi à tous les niveaux ; cultiver l’égalité
    du genre…etc.
    JEA ET COVID- 19 : FERMETURE DES ÉTABLISSEMENTS
    SCOLAIRES ; CONFINEMENT.
    Au Cameroun, depuis mi-mars 2020, ceux des enfants qui pouvaient
    fréquenter les écoles, collègues, lycées, ont été contraints de rester à la
    maison du fait de la Pandémie qui sévissait à travers le monde : les
    conséquences néfastes, liées au retard accusé sur le programme annuel,
    ou, se répercutant plus sévèrement à l’endroit des classes d’examen ont
    été démontrées.
    En tournant le dos au cas de figure suicidaire des parents qui, devant cette
    situation ont perdu le contrôle sur les enfants en les exposants, nous
    choisissons de nous attarder sur ceux des parents qui, contraints de
    garder les enfants à la maison, ont été amenés à passer plus que jamais
    auparavant, beaucoup de temps avec enfants et conjoint : quelle chance !
    Nécessairement, des espaces ont été aménagés à la maison, certainement,
    on a plus échangé, et appris sur l’autre…Quelle grande leçon de vie nous
    échappant souvent, pris que nous sommes, par la roue…
    Pauser, apprécier le chant des oiseaux, améliorer la gestion du stock en
    projetant dans la durée ; prendre plus que jamais conscience de notre
    interdépendance, et surtout, gérer la famille et ses émotions, faire
    attention à l’autre, à soi.
    Peut-on s’attendre à un changement des relations familiales
    interpersonnelles, à l’éradication du Covid-19 ?
    Affirmatif nécessairement, car, la distanciation physique a plutôt renforcé
    les relations sociales. Et ce n’est que justice. En accordant plus de temps à
    nos enfants, nous rattrapons le gap…
    Aménager des espaces d’accueil, des aires de jeux, nourrir, vêtir, parler
    aux enfants, leur assurer l’éducation la meilleure, dans des espaces
    appropriés…accorder notre attention à tous les enfants, tel est, la
    substance, à notre sens, de la symbolique des célébrations de la JEA les 16
    Juin.

0 Comments

There are no comments yet

Leave a comment

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Visit Us On TwitterVisit Us On FacebookVisit Us On YoutubeVisit Us On Instagram