Chers Compatriotes
Vous me Connaissez,
Nous Connaissons le Cameroun,
Nous aimons notre Pays,
Le Cameroun est Par Nous Tous, Pour Nous Tous.

Les élections présidentielles viennent pour :
– Mobiliser tout le monde,
– La solution en commun des problèmes,
– L’épanouissement de toutes les populations.

Nous nous engageons pour faire vivre ce qui assoit les fondements du bonheur, s’exprimant dans l’exhortation de tous et la participation de chaque personne, et de tout le monde.


C’est cette unité qui caractérise l’incitation à créer, àtoujours bâtir pour le bienêtre de l’être humain. On doit prendre la résolution de s’a­rmer et de faire vivre ce qui fait notre personnalité pour une plus grande conscience collective.
Nous comprenons et voyons tout cela, en retournant à l’histoire du Cameroun, et en cherchant à la pénétrer. Cette histoire du Cameroun vient apporter les fonds, les valeurs, construisant les bases de l’expression de la vie du pays, à savoir, se compléter pour, en harmonie, exercer le pouvoir, et, partager les richesses issues de nos ressources.

Nous choisissons d’aller aux élections :


Pour continuer à communiquer avec tous nos compatriotes, partant sur la base qui nous a réuni Sous Mandat de la SDN, puis, Sous Tutelle des NU, avec les Nationalistes, l’Autonomie, les Indépendances, et, aux premiers jours de la Réuni‑cation. Avec les Pères Fondateurs, des hommes et des femmes aimant leur pays, portés par le respect des valeurs républicaines et traditionnelles.
Nous avons vu le Cameroun naître avec tous ceux qui croyaient au Cameroun, tous ceux qui ont laissé leur vie pour le Cameroun, avec la Conférence de Foumban avec la République Fédérale.
Puis, sont arrivés les premiers freins à la voie démocratique, avec des acteurs qui vont entreprendre de tout remettre en cause,

Le refus du respect du consensus…
La marche vers la ‑n de la démocratie…

Le processus du Parti Unique de facto…

Les voies de monarchisation entretenues en République…

Les élections sans véritable jeu démocratique et sansespoir…

LA NOUVELLE ERE, CELLE DE LA LIBERTE, DE LA RESPONSABILITE, CELLE DE
LA CONTRIBUTION DE TOUS, VA ET DOIT COMMENCER : LE CAMEROUN PAR TOUS LES CAMEROUNAIS ET POUR TOUS LES CAMEROUNAIS.

NOUVELLE VOIE, NOUVELLE ECOLE…
A PARTIR DES BASES FIABLES, CLAIRES, CONCRETES.
En e­ffet, les bases politiques du Cameroun revues, sont un gage de dynamique plus fort, d’innovation et de création en vue du véritable développement et envol économique, social, culturel, pour le règne de l’Etat de droit.
Il est question d’aboutir aux mutations des plus suivies, des politiques acceptées, partagées et cultivées, s’éloignant des dominations dans di­érentes formules de pouvoir entretenu, et des stratégies égoïstes que tout le monde semble avoir accepté, au détriment du Sentiment National. Prenons conscience, acceptons la responsabilité de nous installer à l’écoute de la démocratie vivante et mouvante ; Pour cela :

DES DYNAMIQUES POLITIQUES A TOUS LES NIVEAUX.

Chaque personne doit créer, sortir, développer ce que l’on a de Meilleur, cela devient une obligation citoyenne qui va conduire à l’enracinement du dialogue et à la participation. Chaque groupe humain s’organisant en harmonie pour arriver à opérer des choix pour s’élever,
Chaque communauté humaine se retrouvant entre les di­érentes entités et leurs organisations, L’a­ermissement du Cameroun à la base, dans nos localités,
L’a­ermissement du Cameroun avec les autres communautés du monde,
Les chercheurs, en quête, trouvent en permanence une Mission Divine, la Mission de l’Eternel.
En eff­et, nous avons cultivé des comportements et des habitudes qui nous éloignent des règles démocratiques, de ce qui est du Divin, de ce que chaque personne et tout le monde à la naissance a, à savoir, des trames positives. Parce que Dieu nous a laissé libres, indépendant, nous avons choisi d’adopter d’autres comportements. La voie de la Paix, de l’épanouissement des populations est là, une profonde réalité que nous devons cultiver, construire.
Ainsi est ouverte, la voie de la politique sans con‑scation. C’est pour cela que nous nous dirigeons vers cette voie.
C’EST SUR CETTE BASE QUE NOUS SOMMES ALLES AUX ELECTIONS PRESIDENTIELLES.


Parce que les camerounais doivent savoir ; Parce que les camerounais méritent d’avoir le message de ceux et celles qui sont des républicains, des hommes et des femmes conscients, patriotes, s’engageant pour construire.
Parce que nous savons déjà la façon dont les élections sont organisées, pour être gagnées d’avance, nous avons un choix politique pour des objectifs et des approches qui assurent l’avenir démocratique.
LE POUVOIR DOIT SE CONQUERIR SUR DES BASES VERITABLEMENT DEMOCRATIQUES ET REPUBLICAINES. ARRIVER AU POUVOIR, OUI, PAR LES VOIES ET LES MOYENS
DEMOCRATIQUES.
PAR LE CHOIX DANS LA SERENITE AFFIRMER ET EN FAIRE UNE TRADITION, DE LA LIBERTE DU CHOIX.
Choix de Parti politique,
Vote libre et sans contrainte des citoyens, hommes et femmes. Il est question d’arriver au règne de la paix, écartant les, sources d’abus parce que l’on a le pouvoir de l’Etat.
C’est ainsi que s’armeront les richesses des forces politiques, des particularités fortes de la vie démocratique.

 LA RICHESSE DU CAMEROUN C’EST SA LIBERTE, C’EST SA DIVERSITE.
Nous avons l’impératif devoir de défendre cette liberté, cette diversité en nous installant dans la voie du présent et du devenir économique, social, culturel, humaniste.
Ceci pour chaque personne, pour chaque peuple, pour tout le monde. Nous réalisons ainsi que tout ce que fondement politique nous entreprenons, cette voie est celle de la construction et du développement. Personne n’étant éliminé du système, tout le monde participant à la construction, aux échanges, aux expériences.

Les grands acquis s’inscrivent dans ce qui est le meilleur pour la vie
humaine. Chaque personne doit avoir une grande obligation pour tout le monde en prenant la pleine conscience de la liberté, du partage et de la création du bonheur. S’il y a dans la société ceux qui ne sont pas éduqués pour cette dynamique, la grande majorité va être séduite par les acquis, l’éducation incitatrice, cultivant les populations, à l’instar de ce que font certains pays démocratiques ouvrant la voie aux citoyens, dans un système de développement économique. Dans ces
pays, on n’est pas asservi ; on peut choisir sa voie, son choix sans contrainte sur le plan politique. Il est question d’arriver au niveau où l’on s’organise sans être obligé par une formation politique ou un pouvoir dominant politiquement. On en vient à l’éducation politique, citoyenne, républicaine, patriote et démocrate.

CONSTRUIRE DES BASES ECONOMIQUES, POLITIQUES FORTES C’EST CE QUE NOUS NOUS EMPLOYONS DE MENER ET SUR LES BASES DESQUELLES NOUS AVONS DES PROJETS, DES PROGRAMMES POUR LA MOBILISATION DE TOUS LES CAMEROUNAIS, DES CAMEROUNAIS EN BONNE SANTE.
Entreprendre des activités pour la santé, pour tout ce qui entraine l’épanouissement de la vie. Hommes et femmes vont être associés, mobilisés pour les mesures de création des conditions de santé, de la recherche de la qualité de vie, les activités, les di­érentes voies quelles qu’elles soient, mettant au travail l’être humain ou ce qui est pour le bonheur humain, la vie, pour le bien être.

AVEC DES INSTITUTIONS ECONOMIQUES QUI ASSURENT L’AVENIR.

Il est question ici de faire revivre les grandes phases de la vie économique, sociale, culturelle de notre pays. Cela a été vécu sur le plan national tout au long des grandes phases politiques déterminantes que nous avons connues. Il est important de les connaître, de les savoir car elles sont fondamentales pour la construction et l’avenir. Une organisation structurée avec des citoyens responsables, formés, éduqués est fondamental pour avoir un pays fort, rayonnant, respecté avec : DES INDUSTRIES, DES ROUTES, DES ECOLES, DES MEDECINS, DES ARTISANS, DES COMMERCANTS, DES ARTISTES, UN SYSTEME DE SECURITE SOCIALE…
Ne perdons pas de vue qu’une grande partie des populations constitue des générations abandonnées à ellesmêmes.

C’EST POUR CELA QUE JE ME PRESENTE AUX ELECTIONS PRESIDENTIELLES.

Notre victoire nous situera dans la succession démocratique et ainsi mettre ‑n à la con‑scation du pourvoir.
Amener tout le monde à être acteur.
Gagner l’ELECTION PRESIDENTIELLE en 2018. Cela est primordial.
Nous investir et rester mobilisés dans tous les domaines et dimensions de la vie nationale. C’est la priorité, porter le message de la Connaissance, le Savoir, Savoir Faire, Savoir Être. Être et Agir Ensemble pour le Meilleur de soi.

NE PAS APPRENDRE A ETRE COMME ON A ETE, MAIS APPRENDRE A ETRE CE QU’ON VA DEVENIR.

Quand nous avons parlé de la Nouvelle Ethique qui se révèle voie indispensable encore aujourd’hui pour notre pays ; Nouvelle Ethique qui veut dire que tous les camerounais se respectent, dialoguent partagent…
Nouvelle Ethique des Relations Internationales, de la Diplomatie,
Nouvelle éthique de l’Education Nationale, Parents-Enseignants-élèves ;
Nouvelle Ethique appliquée à l’Administration pour l’Intérêt Général et le Sentiment National.
Oui, ces valeurs demeurent.
Et, leur évolution dans le cadre de l’expérience de la Tripartite qui, ouvrant les voies aux Camerounais, a permis de mettre sur pied nos institutions. Oubliera-t-on jamais la Tripartite ? Non, C’est elle qui va permettre à nos institutions d’évoluer. C’est encore elle qui va nous engager dans une organisation des institutions et de la Société où les hommes et les femmes sont libres, vont participer, discuter, où il ne doit plus avoir des personnes accaparant tout, décidant pour tout le monde et à son détriment. C’est de ça qu’il s’agit pour le Cameroun.
Nous avons choisi de poursuivre dans la même voie, de dire et faire ce qui est pour le Beau, le Bien et le Vrai pour tous les Camerounais.
Au-delà du 7 Octobre, on continuera à travers des messages, à alimenter, toujours pour la continuité de la vie nationale, les cahiers politiques, à partir de nos expériences, celles que nous avons vécues, celles que nous connaissons. Ceci pour l’avenir :

DEGAGER LES BASES DES PRINCIPES ET DES VALEURS QUI ONT CONSTITUE LES FONDEMENTS DE LA VIE POLITIQUE, ECONOMIQUE ET CULTURELLES DU CAMEROUN. C’EST LE POINT FORT QUE L’ON RETIENDRA.


La situation que nous connaissons dans le Nord Ouest et le Sud Ouest, où sous des formes di­érentes, dans toutes les régions du Cameroun, avec les dicultés s’agissant de la Santé, de l’Education, de la Gestion et Bonne Gouvernance, du Respect des Valeurs Ethiques…et autres plans…

N’oublions pas ces diffcultés qui sont là parce qu’on a oublié qu’un Peuple doit s’organiser, se développer dans la diversité. Ce qui nous anime, c’est que les camerounais prennent conscience de cette approche. Ceux qui sont obnubilés par le Pouvoir et luttent pour le prendre par tous les moyens, entretiennent le ­ou se dégageant du mécanisme électoral. Rien de durable ne se peut se faire dans les conditions actuelles quand la Constitution nécessite d’être révisée.

C’est ce que nous avons déjà déploré lors des Sénatoriales. On ne peut aller nulle part sans Dialogue et Concertation Nationales, inclusives. 2018 ne doit pas être un autre Rendez-vous manqué ;

NOUS SOMMES LA PARCE QUE NOUS CROYONS QUE TOUS LES CAMEROUNAIS DOIVENT S’INVESTIR DANS L’ORGANISATION DE LA DEMOCRATIE, DANS LES LOIS QUI ORGANISENT LE PAYS, DANS L’ORGANISATION DE TOUTES LES ELECTIONS : MUNICIPALES, LEGISLATIVES,
SENATORIALES.

CONSTANCE ET DURABILITE DES BASES.

La force et la permanence de vie et de l’expression du Cameroun proviennent de l’origine exemplaire ayant marqué les camerounais depuis les fonts baptismaux Mêmes humains, origines, partagés
Sur le plan culturel, des rapprochements Partages, échanges, communications, Les apports étrangers, éléments d’échanges, Les apports culturels, partages éducationnels, Coté africain, Coté français anglais.
Le processus accéléré des constructions constitutionnelles et la mise en place de toutes les institutions.
Un changement, Une expérience, D’autres réalités, Le monde en mouvement.
Une réalité forte du monde vécu que nous devons assumer et faire vivre ensemble.
Nous allons à la conquête du pouvoir avec des hommes des femmes, des jeunes, des moins jeunes, des âgés, en tant qu’acteurs et actrices.

Notre objectif est de créer les conditions les meilleures du pouvoir, de l’acquisition saine du pouvoir, du développement des voies économiques saines, propres, de conquête du bonheur ;


Avec des camerounais : Acteurs et Actrices dans di­fférents domaines d’expression Croyons en nous tous, en nos idéaux, en notre vision du Cameroun, celle qui a marqué les premiers camerounais qui nous inspirent, et qui nous a toujours caractérisée.
CROYEZ EN MOI, ET CETTE CONFIANCE REPOSANT SUR LES ACTIONS QUE NOUS AVONS POSEES, QUE NOUS ALLONS POSER, SE RESUMANT A FAIRE VIVRE ET RESPECTER LES LOIS, LES CODES INSTITUTIONNELS PARTAGES ET EFFICACES, AINSI QUE LES BASES DE CE QUI ASSURE NOTRE PERENNITE, A SAVOIR, LE RESPECT ET L’EPANOUISSEMENT DE L’ETRE HUMAIN, NOS POPULATIONS, LES FILLES ET LES FILS DU CAMEROUN, HOMMES, FEMMES, JEUNES, MOINS JEUNES DU NORD AU SUD, DE L’EST A L’OUEST.
Je me présente pour porter votre espoir, celui du Peuple tout entier.
Chers compatriotes vous me connaissez, Nous connaissons notre cher Pays.
Nous aimons le Cameroun Le Cameroun qui est par tous et pour tous./.