Présidentielles 2018 : EXTRAIT DES DISPOSITIONS A REVOIR DANS LA CONSTITUTION DU 18 JANVIER 1996 PAR L’UNION DÉMOCRATIQUE DU CAMEROUN  (UDC)

1- Chaque personne résidant dans un lieu donné est chez lui, il ne nous semble plus indiqué d’inscrire dans notre Texte Fondamental, les notions d’«Autochtone » et de «Minorité ».

2- Inscrire le respect de l’égalité du genre dans la Loi fondamentale.

3- Au regard du contexte et pour conjurer les crises politiques, il est question de créer le poste de Vice-président de la République qui assumerait les fonctions de Président de la République jusqu’au terme du mandat. Le Président de la République est assisté par le Vice-président. Celui-ci est élu sur la même liste que le Président de la République, Chef de l’Etat. Elus de la Nation toute entière, ils incarnent l’unité nationale ; Les fonctions de Président de la République et de son Vice sont incompatibles avec toute autre fonction publique ou privée et la direction d’un Parti Politique. En cas de vacance de la présidence de la République pour cause de décès, de démission ou d’empêchement définitif constaté par le Conseil Constitutionnel, le Vice-président assume les fonctions de Chef de l’Etat jusqu’au terme du mandat. Le Président  de la République par intérim ne peut modifier ni la constitution ni la composition du Gouvernement. Il ne peut recourir au référendum. Il ne peut être candidat à l’élection organisée pour la présidence de la République.

4- Elections présidentielles à deux tours, revenir à la limitation du Mandat à cinq ans renouvelable une seule fois.

5- Idem pour le Mandat du Président du Conseil Régional.

6- Un Premier Ministre issu de la majorité parlementaire, qui définit la politique générale, soumise à l’approbation du Parlement devant lequel il est responsable. Il forme le Gouvernement.

7- Tous les Sénateurs sont élus. Les circonscriptions sont les Départements. Chaque Région est représentée au Senat par des Sénateurs élus au suffrage universel indirect à raison de deux par Département.

8- Reconsidérer sur la base des populations le découpage des circonscriptions administratives, puis, électorales.

9- Augmentation conséquente du nombre des Députés.A l’âge de 23 ans, l’on peut être Député à l’Assemblée

10-  Nationale, à 35 ans Président de la République. Pourquoi faudrait-il attendre quarante 40 ans pour être sénateur membre de l’une des chambres du parlement ?

11- Quant à l’âge pour voter, le ramener à 18 ans.

12- Pour des raisons d’efficacité dans la gestion et le contrôle des finances publiques, il serait urgent de créer une Cour des Comptes en lieu et place de la chambre des comptes.

13- La double nationalité admise suivant les conditions fixées par la loi.

Visit Us On TwitterVisit Us On FacebookVisit Us On YoutubeVisit Us On Instagram