Présidentielles 2018 : Du Changement De Couleur du Bulletin du Candidat du Parti FPD.

L’UDC a été saisi par ELECAM  du fait qu’un constat avait été établi de la similitude de la couleur du bulletin de vote de son candidat avec celui du candidat du parti FDP.
Nous avons immédiatement pensé à toutes les situations de confusion et les graves conséquences qui peuvent naître le jour du scrutin du fait d’un tel cas. Nous en avions déjà payé les frais lors d’une élection antérieure. Logiquement aussi, une interrogation nous a traversé l’esprit, à savoir pourquoi ce n’était qu’après impression des bulletins que l’on semblait s’en préoccuper : comment cela a-t-il pu échapper à la SOPECAM qui est le maillon qui, depuis des années se charge d’inviter les candidats à présenter leurs choix pour les couleurs et emblèmes à imprimer sur leurs bulletins respectifs?
A ce niveau déjà, l’on se rend compte une fois de plus des améliorations à apporter quant aux méthodes et procédures en cours dans notre pays devant encadrer, pour assurer un meilleur résultat et des garanties le Processus Electoral au niveau de la gestion des candidatures présentées. Le tout n’est pas de pourvoir au financement. Il faut comme pour tout, un accompagnement participatif, et surtout, une petite dose de sens de responsabilité…
Heureusement, ce sens a prévalu au niveau de ELECAM qui, en plus d’avoir saisi les deux Partis pour les en informer, a, sans hésiter trouvé qu’il était plus judicieux de demander au Parti FPD qui se présentait pour la 1ère fois aux Présidentielles, de proposer une autre couleur, étant donné que celle qu’il avait choisie était utilisée par l’UDC depuis toutes ses participations précédentes….Cette perception rejoignait tout à fait la nôtre.
Nous supposons alors que le FPD a été invité à s’exécuter, ce qui ne peut pas aller sans conséquences fâcheuses, surtout si ses militants en étaient déjà familiarisés, et surtout le gaspillage au niveau de la SOPECAM, aux frais de la « Princesse »…
A l’UDC, restituer les faits tel quels, sans maquillage ou tentative d’éloignement de la réalité participe de son éthique.
Il y va des valeurs et principes qui doivent  présider à l’éducation des populations ou des militants qui, bien informés,  sont à mêmes de faire face, mieux de prendre leurs responsabilités en mains.
Etre et Agir ensemble, Savoir, Savoir Faire, Savoir Etre, Pour le Meilleur de Soi obligent.
 MONGWAT Amadou Ahidjo
 S.N à la COMMUNICATION.
Visit Us On TwitterVisit Us On FacebookVisit Us On YoutubeVisit Us On Instagram