A l’Occasion de la Journée Internationale de la Démocratie 2018, à la veille d’un autre scrutin organisé au Cameroun sous forceps,
l’UDC opte délibérément de remettre sur la sellette, trois documents :
  1. Le texte qui avait été rédigé par son Equipe de Communication et présenté dans le cadre de Espace Politique en 2015 \  http://www.udc-party.com/espace-politique-des-15-et-16-septembre-2015-texte-lu-a-la-crtv-tele-par-m-tawat-mamoud-membre-du-secretariat-national-a-la-communication-de-ludc-puis-presente-et-commente-en-duo-a-la-crt/ 
  2. L’intervention que le Dr Adamou Ndam Njoya avait lue à Foumban en 2016 lors de la Commémoration de cette Journée \  http://www.udc-party.com/a-loccasion-de-la-journee-internationale-de-la-democratie-du-15-septembre-2016-appel-citoyen/
  3. La lettre à la Communauté Internationale que le Dr Adamou Ndam NJOYA avait écrite après les Elections Présidentielles du 11 Octobre 2011. \  http://www.udc-party.com/lettre-du-dr-adamou-ndam-njoya-aux-camerounais-aux-amis-du-cameroun-et-la-communaute-internationale-sortir-de-la-paix-du-moment-pour-les-affaires-du-moment-dans-un-espace-trouble-pour-construire-l/