Plus de 30% de femmes représentées à l’AN : un slogan sans contenu réel

JOURNÉE INTERNATIONALE DE LA FEMME LE 8 MARS 2015

 

Point de Presse de l’Honorable TOMAINO NDAM NJOYA

La Chaumière, Douala le 6 Mars 2015, 14H

PLUS DE 30% DES FEMMES REPRÉSENTÉES À L’ASSEMBLÉE NATIONALE : DEVRA-T-ON CONTINUER À EN FAIRE UN SLOGAN DE PLUS SANS CONTENU RÉEL ?

Législature 2013, les résultats affichent plus de 30% de femmes représentées à l’Assemblée Nationale. Un record, jamais atteint, dans l’histoire de cette institution, et même, dans celle, dans notre pays, de toutes institutions républicaines et démocratiques, incarnant les trois pouvoirs, à savoir : le Législatif, l’Exécutif, le Judiciaire.

Tel est, comme un leitmotiv, ce qui revient désormais dans tous les discours. Un constat amer s’impose cependant, puisque 1 an et 6 mois après notre élection comme Femmes Députées, c’est-à-dire plus d’un tiers du mandat déjà entamé. Pratiquement après 5 Sessions : une Session de Plein Droit et 4 Sessions Ordinaires, à savoir, Octobre 2013, Novembre 2013, Mars 2014 Juin 2014, Novembre 2014…

Nous voici rendues à notre 2ème année de commémoration de la Journée Internationale de la Femme, du 8 Mars, en tant que Femmes Députées sans avoir jamais tenu ne serait-ce qu’une seule réunion, en tant que Femmes Députées !

Tout ceci permet de réaliser que ce pourcentage, ces 56 femmes contre 23 lors de la dernière Législature, n’était pas un acquis d’une évolution normale. Que c’était forcé, que les hommes ont été obligés de laisser des places aux femmes qu’ils continuent à contrôler. Ces dernières qui n’ont rien fait depuis pour s’affirmer en répondant aux préoccupations qui nous interpellent, nous, les femmes d’abord en priorité et plus encore en tant que Femmes Députées, appelées à œuvrer et pour l’adoption des lois et pour veiller à leur application. Notamment les lois qui :

 

– Éliminent les discriminations à l’égard des femmes et des filles,

– Amènent à respectent l’égalité du Genre

– Contribuent à assurer l’autonomisation des femmes

– …etc.

Législature 2013 : les plus de 30% des femmes, représentées à l’Assemblée Nationale, hélas, restent un slogan de plus sans contenu réel.

Que de chemin à parcourir encore…

Raisons et Leçons à tirer.

Écoutons parler les faits et les réalités vécues à l’Assemblée Nationale avec les Femmes Députées :

  • Sont-elles des victimes ? Et de qui donc ?
  • Sont-elles leurs propres tortionnaires ?

Il faut répondre à ces questions pour mieux poursuivre la marche qui s’avère longue et qui aboutira inéluctablement au respect du Genre dans notre pays.

Hon. TOMAINO NDAM NJOYA Hermine Patricia

Porte Parole des Députés UDC

Membre de la Commission des Lois Constitutionnelles

Membre du Bureau

 

Visit Us On TwitterVisit Us On FacebookVisit Us On YoutubeVisit Us On Instagram