Year: 2020

SOLIDARITE: Célébration de l’édition 2020 de la Journée de l’Enfant Africain (JEA)

Retour sur le message de l’Honorable Madame le Maire de la Commune de Foumban, Patricia TOMAINO NDAM NJOYA par ailleurs coordinatrice de la Fondation VIVI Par l’Amour et Pour l’Amour des Enfants, qui a délivré un message dans lequel elle appelle à une introspection et à un engagement sérieux pour faire face aux nombreux défis auxquels sont confrontés les enfants à travers le Cameroun continent.

La Présidence Nationale
MESSAGE A L’OCCASION DE LA JOURNÉE DE L’ENFANT
AFRICAIN, JEA 2020,
30ÈME EDITION EN CONTEXTE DE CRISE SANITAIRE MONDIALE : QUELS
IMPACTS ?QUELLES OPPORTUNITÉS ?
De tout temps, l’UDC, a prôné la protection de la famille, cellule de base
de la société par l’État, en vue du respect des droits du couple, chacun en
ce qui le concerne, et, par conséquent, l’encadrement et la responsabilité
parentale.
Par l’Amour et Pour l’Amour des Enfants, est, la devise de la Fondation
VIVI, crée depuis l’an 2000 par le Dr Adamou NDAM NJOYA :

  • une petite bibliothèque avec des livres pour enfants ou des
    documents qui sont à consulter sur place.
  • un espace pour le goûter
  • Une chambre pour le repos des plus petits
  • une aire extérieure de jeux avec des équipements de sport divers.
    Le Centre accueille les enfants et organise pour eux, différents types de
    programmes :
    • L’initiation à l’hygiène corporelle, environnementale, la
    morale, l’éducation civique
    • L’enseignement des valeurs culturelles et traditionnelles à
    travers la lecture, les contes, les jeux, lors des séances animées
    par des conteurs, des assistants sociaux ou des enseignants
    • L’initiation au ménage, à la cuisine et à la broderie
    • Les sorties ou excursions éducatives
    • Suivi parental : il s’agira pour les parents de bénéficier d’une
    assistance qui aidera aux déblocages souvent observés chez
    les enfants devant (et ceci pour plusieurs raisons) leurs
    incapacités à dialoguer avec les parents.
    Et que dire de l’Arbre de Noël des Enfants de la Fondation VIVI, tous les
    21 décembre, rendez-vous à ne pas manquer, lors duquel, les enfants
    offrent un show talentueux aux parents et à la Communauté,
    redécouvrant médusés les exploits de leur progéniture ?
    C’est devenu pour nous une tradition, de célébrer les JEA, 16 Juin, dans le
    cadre de la Fondation VIVI, en partenariat avec d’autres Institutions de
    promotion et de valorisation d’une jeunesse éthique responsable, formée,
    avec la pleine adhésion des parents conscients du fait que l’éducation est
    le meilleur des investissements.
    Cette année, avec le contexte de crise sanitaire, les enfants de la Fondation
    VIVI ne se retrouveront pas en train de courir dans tous les sens dans la
    cour ; nous partageons ces réflexions en vue des actions à toujours mener
    en redoublant d’intensité pour le plein épanouissement de nos enfants.
    En rappel, la JEA est célébrée chaque 16 juin depuis 1999 par
    l’Organisation de l’Unité Africaine -OUA- à la suite du massacre des
    centaines d’enfants lors d’une marche pour leurs droits à Soweto en
    Afrique du Sud, par le pouvoir de l’Apartheid, un 16 juin .
    Il est question d’aimer les enfants, de veiller sur eux, ce, à travers une
    bonne éducation, ce d’autant plus qu’ils sont appelés à prendre la relève.
    DES DÉFIS : Quelques-uns des plus récurrents : augmentation du
    nombre d’enfants de la rue ; enfants déplacés du faits des conflits armés ;
    traite d’enfants ; travail ou exploitation économique des enfants ; mariage
    des enfants ; précarité socio-économique des parents…etc.
    DES VOIES DE SOLUTION : Encadrement juridique de la famille par
    l’État : adoption des lois protégeant la Famille, à l’instar d’un Code de la
    Famille ; ratification et internalisation des instruments juridiques
    internationaux éliminant les discriminations envers les filles et les
    femmes ; et de protection des droits de l’enfant…etc. Accent mis sur
    l’éducation culturelle, artistique, éthique des jeunes pour leur ouverture
    au monde, et la culture de notre Commune Humanité ; développement
    des mécanismes de dialogue intergénérationnel ; éviter les déperditions
    par une adéquation formation-emploi à tous les niveaux ; cultiver l’égalité
    du genre…etc.
    JEA ET COVID- 19 : FERMETURE DES ÉTABLISSEMENTS
    SCOLAIRES ; CONFINEMENT.
    Au Cameroun, depuis mi-mars 2020, ceux des enfants qui pouvaient
    fréquenter les écoles, collègues, lycées, ont été contraints de rester à la
    maison du fait de la Pandémie qui sévissait à travers le monde : les
    conséquences néfastes, liées au retard accusé sur le programme annuel,
    ou, se répercutant plus sévèrement à l’endroit des classes d’examen ont
    été démontrées.
    En tournant le dos au cas de figure suicidaire des parents qui, devant cette
    situation ont perdu le contrôle sur les enfants en les exposants, nous
    choisissons de nous attarder sur ceux des parents qui, contraints de
    garder les enfants à la maison, ont été amenés à passer plus que jamais
    auparavant, beaucoup de temps avec enfants et conjoint : quelle chance !
    Nécessairement, des espaces ont été aménagés à la maison, certainement,
    on a plus échangé, et appris sur l’autre…Quelle grande leçon de vie nous
    échappant souvent, pris que nous sommes, par la roue…
    Pauser, apprécier le chant des oiseaux, améliorer la gestion du stock en
    projetant dans la durée ; prendre plus que jamais conscience de notre
    interdépendance, et surtout, gérer la famille et ses émotions, faire
    attention à l’autre, à soi.
    Peut-on s’attendre à un changement des relations familiales
    interpersonnelles, à l’éradication du Covid-19 ?
    Affirmatif nécessairement, car, la distanciation physique a plutôt renforcé
    les relations sociales. Et ce n’est que justice. En accordant plus de temps à
    nos enfants, nous rattrapons le gap…
    Aménager des espaces d’accueil, des aires de jeux, nourrir, vêtir, parler
    aux enfants, leur assurer l’éducation la meilleure, dans des espaces
    appropriés…accorder notre attention à tous les enfants, tel est, la
    substance, à notre sens, de la symbolique des célébrations de la JEA les 16
    Juin.

Rentrée Politique à l’ Union Démocratique du Cameroun le ton est donné :

A la suite des instructions de la Présidence Nationale de l’UDC, c ‘est une ambiance de retrouvaille entre les militants qui a meublé hier dimanche, les deux Conseils départementaux Noun 1 A et Noun 1 B qui sonnait ainsi les clairons de la rentrée politique du parti qui va se poursuivre selon le calendrier et programmes fixés à travers le pays.
Il faut noter qu’au lendemain des élections du 09 Février et à la suite du Décès de son Président National le 07 Mars, l’Union Démocratique du Cameroun avait dans un contexte lié à la pandémie du Covid 19 décidé temporairement de sursoire à ses activités.
Ce retour sur le terrain politique à travers des réunions annonce l’offensive que compte mener l’UDC pour les chantiers avenir et la consolidation des acquis au lendemain du double scrutin législatif et municipal de Février dernier.

Assemblée Nationale: Le quorum des Députés UDC est atteint :

Dans l’ordre du jour de la plénière de vendredi dernier 26 Juin 2020, à l’Assemblée Nationale figurait en bonne place la prestation de serment de l’Honorable Jihad Tankoua Peyou Odile Clarisse, qui suppléante de l’Honorable Hermine Patricia Tomaino Ndam Njoya élue Maire de la Commune de Foumban, recevait ainsi ses attributs de député de la Nation.
Une forte délégation de l’Union Démocratique du Cameroun que conduisait Madame le Maire de Foumban, composée des Maires du syndicat des Communes du Noun, des Députés, Membres du bureau politique, et des militants de la base a marqué de sa présence cet instant historique pour la talentueuse journaliste de la Radio Puakone, dont la voix va désormais resonner au sein de l’Assemblée Nationale.
La prestation de serment s’est poursuivit au siège national du Parti où un cocktail a été donné.
Cette journée marathon pour l’Union Démocratique du Cameroun s’est achevée dans le village de Bansan une banlieue de la capitale, où une délégation du parti ayant à sa tête l’Honorable Madame le Maire de Foumban est allée en presence du Maire de la Commune de Massangam, apporter du réconfort à Madame Etoungou Delphine conseillère Municipale de cette Commune ,
eprouvée par le décès de sa maman.

Matinée a la memoire d’un pionnier du dialogue inter religieux aux cameroun

l’Association Camerounaise pour le Dialogue Interreligieux ACADIR a rendu un hommage mérité au Dr Adamou NDAM NJOYA le 17 Juin dernier à la Conférence Épiscopale Nationale du Cameroun en présence de sa famille des élus de la nation et des autorités religieuses. Plusieurs articulations ont ponctué cette matinée de reconnaissance en la mémoire du pionnier du Dialogue Interreligieux au Cameroun.

Listes des Candidats acceptés pour les Municipales de février 2020

Circonscription de Founban:

  1. NDAM NJOYA ADAMOU
  2. NJIMOLUH NJANKOUO ZOUNEDOU
  3. TOMAINO NDAM NJOYA HERMINE PATRICIA
  4. FOUATA IBRAHIM
  5. TAPON MAMA
  6. NJIFOUTAOUO ADAMOU GOVINE
  7. NGOUNGOURE EPSE NJOYA CELINE
  8. NJOUONKOU CHOUAIBOU
  9. NJIFEN ASSANH
  10. MBAGTOU MICHIRAIN AWAWOU
  11. APENAYA ABDOU
  12. NCHOUTPOUENDIG NIGNI ISSA
  13. NGOUN MARIAMA EPSE NGOULOURE
  14. LERAP SANATOU
  15. MOUCHIKPOU DALOUTA
  16. MOUNVERA ISMAELA
  17. MOUNCHIVE INOUSSA
  18. MBOUMO IBRAHIM
  19. KOUMCHE SALAMATOU
  20. NGUERKUE AMINATOU
  21. LABARAH SALIFOU
  22. FOKOUE MATHIEU
  23. MIRAINJOM ZENABOUM
  24. PEMBOURA ADJARA
  25. DONGMO JOSEPH
  26. FIFEN MOLUH OUSSENI
  27. MOUMIE MAMA MOHAMED
  28. MANJIA NJOYA CHETOU
  29. ABRAHAM TANGU WANKI
  30. PEVETMI EPSE SANGOU SABIATOU
  31. NGAMTIATE EPSE CHOUAPOUOGNIGNI MARIATOU
  32. MONGBET OUSMANOU
  33. NJOUOGNOUOT NJOYA AMIDOU
  34. NJAPDOUNKE MARIATOU
  35. AJARA ABIBA
  36. MANDOU SALAMATOU
  37. NGACHILI SABIATOU
  38. MOUPE AMADOU
  39. FOCHIVE ABDOULAYE
  40. NJANKOUO MAMA
  41. MACHE OUSMANOU

 

Circonscription de Foumbot:

  1. NJOYA INOUSSA
  2. NGOUMPOUONGOUN IBRAHIM
  3. PEYIPAHOUO RIRATOU
  4. NJOYA AUGUSTAIN
  5. TOUMANSSI SALIFOU
  6. KPOUMIE MAMOUDA
  7. RENGOU SOULE
  8. KPOUMIE SANGOU MOUSTAPHA
  9. LAMANJIE RAIMATOU
  10. NGOUPENJOUOM KETOUMA
  11. NSANGOU NDAM ISSOFA
  12. NCHOUTPOUE NDIGNIGNI NCHOUWAT MAMA
  13. NJANDOUN NJIGOU JOUHERETOU
  14. NGOULAH KENNE ALBERT
  15. MFOUAPON INOUSSA
  16. RANE MANDJIA MICHELINE
  17. NSANGOU DAOUDA
  18. NDASSA NJOYA MOMINOU
  19. MOULIOM SALIFOU AHMED
  20. ADAYIROU MFOTOUOP
  21. SAADATOU ABDOULAHI
  22. OLIVIER YUSINYN
  23. NJILIE CHOUEBOU
  24. FIFEN ALLASSA
  25. NJIFENJOU CASSIMOU
  26. MBOHOU ABDOURAHAMAN
  27. NGOUO SALOMON
  28. YEYAP MOUSSA VALERY
  29. MFANGAM ZENABOU
  30. PECHOUERE RIKIATOU
  31. MEUGNAI MOGNA IBRAHIM
  32. NTAINTIE ZENABOU
  33. NKANZE AMINATOU
  34. NGNAMLOUM MOUSSA
  35. PEFAKOUO SATARABE
  36. BOUBA ABOUBAKAR
  37. MOUCHINGAM IBRAHIM
  38. NJOYA MAMA
Visit Us On TwitterVisit Us On FacebookVisit Us On YoutubeVisit Us On Instagram