17ème AFRICAN FINE COFFEE CONFERENCE AND EXHIBITION

Kigali Convention Centre

Kigali – RWANDA

13-15 Février 2019 

Thème : Specialty Coffee from the Heart of Africa

Du 13 au 15 Février 2019 à Kigali au Rwanda, s’est déroulée la 17ème Conférence et Exhibition de l’AFCA-African Fine Coffee Associations regroupant 12 Pays : Burundi, Cameroun, RDC, Ethiopie, Kenya, Malawi, Rwanda, Afrique du Sud, Tanzanie, Ouganda, Zambie.

DE LA VISION, MISSION, ET DES OBJECTIFS DE AFCA

  • AFCA a pour Vision de mettre sur pied des Entreprises Durables pour des Personnes heureuses,
  • AFCA a pour Mission de Développer l’Industrie du Café en Afrique au profit de tous,
  • L’Objectif de cette année pour AFCA est la Résurgence Durable de l’Industrie du café en Afrique,
  • Les Objectifs Stratégiques d’AFCA sont  de rapprocher les acteurs par leur Adhésion, de créer le Lien de Marché, d’encourager la Diversification des Revenus dans le café, d’organiser des Plaidoyers Politiques, d’accompagner le Genre et la Jeunesse par le Renforcement Organisationnel.

Notre Délégation a participé à AFCA 19, sous la double casquette de l’AFECC/IWCA (Association des Femmes Camerounaises dans le Café, chapitre National de International Women for Coffee Alliance) et de la COOPAGRO (Coopérative Agro Industrielle du Noun) , cette dernière faisant partie des membres affiliés sous le couvert de l’Office National du Café et Cacao – ONCC qui représente le Cameroun.

Le thème cette 17ème Édition était : RWANDA; LES CAFÉS SPÉCIAUX AU CŒUR DE L’AFRIQUE.

Nous avons passé trois journées entières, de 7H00 ou 9H00 du matin, en fonction des programmes, à 22H du soir, en pleine immersion dans l’univers du café,  avec des intervenants à tous les niveaux de la chaine de valeur de la filière. En effet, dans leur dimension de Producteurs, Transformateurs, Exportateurs, Chercheurs et Consultants,  Agronomes, Techniciens Équipementiers, travailleurs sociaux…etc. plus de Vingt deux (22) nationalités différentes et plus de 1000 participants : personnes et institutions enregistrées,  se sont retrouvées au site appelé KIGALI CONVENTION CENTER, un ensemble d’espaces consacrés à abriter ce genre d’activités, haut lieu symbolique de la Capitale Rwandaise, de par son architecture unique, spirale, évoquant le globe terrestre.

I- DES CONFÉRENCES

En termes de Conférences, Six (6) Sessions dont deux par jour, logées dans l’impressionnant Auditorium à l’étage, étaient prévues par les organisateurs, à savoir :

1- La Cérémonie Inaugurale

2- Changing Coffee Landscape in East Africa-Policy Intervention / Mutation dans le secteur du café en Afrique de l’Est-Intervention politique

3- The World Coffee Market Outlook, /Les Perspectives du Marché Mondial du café,

4- Innovations in the Coffee Industry/Innovations dans l’Industrie du café

5- Sustainability: Next Generation/Durabilité et Nouvelle génération

6- Profitable Coffee Farming –Next frontier /Une Caféiculture Rentable – la prochaine frontière.

Un parterre de personnalités et figures emblématiques du secteur Café, représentant les Institutions et Administrations Internationales, Sous régionales, Multinationales et Nationales – OIC, OIAC, WESTROCK, BD IMPORTS, OLAM…etc. étaient chargés d’animer ces Sessions, accompagnés du staff du Bureau Exécutif de AFCA et de son Conseil d’Administration. Après leurs Exposés, place était laissée aux réactions, échanges, contributions engagés, débats parfois contradictoires avec les participants.

II- DES EXPOSITIONS

Quatre Vingt Deux (82)  Stands d’Expositions s’étalaient de part et d’autres de l’Entrée Principale, et l’arrière au niveau du Rez de chaussée. Les occupants des stands représentaient les pays membres, ces acteurs à tous les niveaux ont rivalisé d’expertises, d’innovations, ingéniosité et dextérité. En ébullition pendant les 3 jours, cette aire consacrée aux expositions aura accueilli plusieurs milliers de visiteurs et participants curieux de découvrir parfois pour la première fois des Concours ou Initiations de Barista, des Séances de Cupping/Dégustation. Plus tard en fin d’après midi, des rencontres par Pays ou par Organisation prenaient le relai, se transformant pour certains à des bals  joyeux, « populaires », bref, une ambiance bonne enfant et kermesse pour, sûrement  se détendre des journées fastidieuses.

III- DES RENCONTRES CULTURELLES ET TOURISTIQUES

En dehors des visites dans les plantations qui étaient prévues dans le programme, un tour de Kigali et du Marché Culturel Rwandais ont captivé l’attention de plus d’un. La visite du Mémorial du Génocide s’imposait aussi. Visite après laquelle, il ne reste que le recueillement, le silence, parfois un sentiment de culpabilité devant les capacités destructrices et avilissantes des êtres humains en quête de satisfactions égoïstes, qui ont oublié leur unité devant Dieu, comme descendants d’Adam et Eve.

A l’occasion des deux  Soirées de Gala offertes par AFCA au Serena Hôtel, les 13 et 15 Février, une parade de chants et danses traditionnels Rwandais a, à suffisance démontré la richesse culturelle inouïe de ce pays hôte.

VI- DEPLOIEMENT DE LA COOPAGRO ET DE L’AFECC

L’AFECC et la COOPAGRO étaient fortement représentées par une délégation de 7 (sept) personnes dont les noms sont ci-joints, provenant de 6 différents Arrondissements -bassins de production du café Arabica et Robusta dans le Noun, à savoir : Foumban, Foumbot, Malantouen, Massangam, Koutié, Njimom. Chacun a apporté et exposé des échantillons de café vert de son terroir, ainsi que des échantillons du Café transformé sous le Label de « Café de Foumban », dans le cadre  de LA MAISON DU CAFE dont le crédo est : DE LA PEPINIERE A LA TASSE. Les dépliants de la COOPAGRO et de la MAISON DU CAFE renseignaient quant à l’engagement pour un café camerounais de qualité en qualité d’une part et, l’accompagnement des femmes et des jeunes nécessaire à la durabilité.

La délégation a échangé avec plusieurs acheteurs venant d’Espagne, de Belgique, des USA, du Rwanda, des pays nordiques…qui ont pris leurs échantillons,

Elle a  pu assister à IWCA Breakfast Meeting, qui est une occasion pour IWCA de se retrouver avec les pays membres, de faire le point sur l’état des lieux de ses activités, ainsi que les perspectives à venir.

En tant que Coopérative, notre vœu ardent est que le planteur puisse obtenir le meilleur prix de la vente de ses récoltes. Pour cela, il est important qu’il soit encadré par les pouvoirs publics, qui veilleront à activer  les leviers des incitations administratives, financières, douanières, technologiques, pour un meilleur suivi de la Pépinière à la Récolte, au Traitement et à la Vente ou l’Exportation.  Mieux le planteur se sentira, meilleur sera le café, en quantité et en qualité.

Les femmes de l’AFECC quant à elles, à l’issue des Ateliers auxquels elles ont participé ici, sont confortées de ce qu’il ne leur faut aussi qu’un accompagnement par l’Etat, les structures faitières qui doivent tenir compte et rentabiliser leur grand nombre, leur force de mobilisation et organisation. En effet, mieux formées et éduquées sur les bonnes pratiques culturales, appuyées aussi par des incitations ci-dessus citées, protégées par la loi contre les discriminations socio-culturelles à leur égards, elles sont à mêmes de révolutionner le secteur à tous les maillons de la chaîne de valeur.

Nous avons échangé avec plusieurs camerounais, étudiants, indépendants,  touristes qui étaient fiers de savoir  le Cameroun présent et participant à l’évènement, et ce qui conforte, c’est qu’ils ont toujours foi en nos produits, pour eux, le café du Cameroun est le meilleur…

V- DISPOSITIONS FINALES

Les lampions se sont éteints, Rendez-vous est donné l’année prochaine à Mombassa au Kenya.

Sans vouloir faire de la publicité, dès notre entrée dans RWANDAIR, l’accueil était chaleureux. Cette impression, nous l’avons ressentie à notre arrivée à l’Aéroport de Kigali avec la facilitation en ce qui concerne l’obtention des visas. La bienveillance des officiers, l’accueil par les officiels d’AFCA après les formalités de police…

Pour les protéger du voyage, nous avions emballé nos valises à Douala avec des films en plastiques qu’offrent des entreprises d’emballage installées à l’Aéroport. Très délicatement, ces films ont été enlevés avant notre sortie de la zone bagage. Le jeune accompagnateur a expliqué au groupe qu’il n’y avait pas de place pour les sachets en plastique au Rwanda.

Depuis 4 jours, entre notre lieu d’habitation au quartier GISOZI et le Convention Center, nous traversons des agglomérations étrangement propres…des Motos taxis organisés avec des casques pour eux et leur passager. Pas plus d’une personne comme passager…Aux abords des routes, pas de call box, de quincailleries, de commerces ambulants…

Au centre ville, nous sommes impressionnés par la modernité des infrastructures…Pas de nids de poules/d’éléphants sur les routes, des routes parfaites avec trottoirs…

L’adressage est une réalité : avenues, rues et maisons identifiés.

Rwandais s’expriment en plus de leur langue nationale le Kinyirwanda écrit , en français et en anglais ;  leur monnaie est le FRW le Franc Rwandais.

Go Africa. We are proud to see that can be a reality !

LA DELEGATION :

1- Hon. TOMAINO NDAM NJOYA

2- Monsieur MFOPOU ABOUBACAR Maire de Massagam

3- Hon. PEHIPAHOUE RIRATOU Foumbot

4- Madame NGOUNGOURE CELINE 2ème Adjoint au Maire Foumban

5- Madame FANGNI ABIBA 3ème Adjoint au Maire Malantouen

6- Madame LIEYOU RAMATOU 3ème Adjoint au Maire NJIMOM

7- Madame NGAMTIATE MARIATOU Conseillère Municipale Foumban

REMERCIEMENTS

Les moyens que vous avez bien voulu nous accorder ont été mis à contribution du groupe, nous 7 ayant pris sur nous de mutualiser nos moyens pour arriver à prendre en charge le voyage, l’hébergement et déplacement à Kigali.

Nous venons réitérer ici nos remerciements ; en tant que Présidente, mon souhait ardent était de pouvoir faire participer le maximum de femmes.

Je peux vous assurer qu’elles sont rentrées différentes, éclairées et mieux outillées quand au rôle qu’elles peuvent jouer dans la filière café.

Kigali, le 15 02 19

Hon. TOMAINO NDAM NJOYA